J'accompagne les employeurs territoriaux à recruter sur tous types de postes, de la catégorie A à la catégorie C. Ces employeurs, beaucoup élus depuis mars 2008 ont encore quelque mal à appréhender les méandres de la Fonction Publique territoriale. Méandres ? Oui et non. Le code des collectivités territoriales est pourtant limpide : les agents non-titulaires doivent rester l'exception et les collectivités doivent recruter en priorité des personnes lauréates des concours (sinon, à quoi bon organiser des concours ?). Cette acception leur parait assez clair en ce qui concerne la catégorie A mais beaucoup moins logique quant il s'agit de recruter des "opérationnels". En ce qui concerne les catégories B, les réponses sont un peu normandes : un B- peut ne pas avoir de concours (on pourra éventuellement le recruter directement sur un grade de base s'il convient à la collectivité !), un B+ doit avoir son concours. Avoir ou ne pas avoir, serait-ce la question ?

La Fonction Publique terrioriale repose sur un pacte social : la sécurité de l'emploi contre l'acceptation du principe des concours et examens qui permettra le déroulement de carrière. Un agent de catégorie C pourra en effet être stagiairisé et recruté sans concours (grade des adjoints 2ème classe). Cependant, il ne sera pas dispensé des examens pour bénéficier de promotions, au sein de la collectivité ou par le biais de la mobilité. Un agent de catégorie A, B ou C+ peut être recruté sans concours mais, pour un temps bien déterminé et dans un cadre autorisé par la loi (besoin saisonnier, vacance d'emploi ne pouvant être pourvu par un titulaire, absence de cadre d'emploi...). Au bout de 6 années de contrats, le contrat devient indéterminé MAIS la personne n'est pas titulaire de son grade et ne bénéficie donc pas d'avancement de carrière (avancement d'échelon, augmentation de salaire...).

Titulaire ou non titulaire alors ? Peu importe aurais-je tendance à répondre, il va plutôt s'agir d'expliquer et d'encourager les agents non titulaire : expliquer les raisons pour lesquelles s'engager dans la voie des concours est indispensable et sera bénéfique pour eux, encourager en donnant les temps nécessaire à la préparation des concours et examens.

Ne jamais perdre de vue qu'un recrutement, c'est avant tout une somme de compétences mise en oeuvre pour le service public .

Bonne fin de semaine.

Je vais avoir désormais plus de temps pour écrire un billet par semaine sur ce blog.

ressourcesterritoriales@gmail.com