Contrat d'intégration destiné aux 16-25 ans, le contrat passerelle s'adresse aux jeunes ayant des difficultés à trouver un emploi ou s'insérer dans le milieu professionnel qu'ils ont choisi à travers leur formation. C'est un contrat de 1 an ayant pour employeur une collectivité territoriale qui donnera la possibilité aux jeunes d'acquérir des compétences transférables dans le secteur privé et l'accompagnera dans sa démarche de formation (qui représentera environ 10% du temps de travail).

Alors solution miracle ou poudre aux yeux pendant 1 an ?

En tant que recruteur, je dirai qu'une expérience d'1 an n'est pas négligeable à l'heure où certaines candidats présentent un parcours chaotique (pas seulement les jeunes !). Nul besoin de préciser "mairie de XXXX : contrat passerelle...", non non, il va s'agir d'un "vrai" travail pour lequel les jeunes seront rémunérés, sur la base du salaire minimum légal ou conditions plus favorables (régime indemnitaire...)

Je crains les contrats à temps non complets qui vont être proposés dans les secteurs enfance, jeunesse ou même technique pour pallier un emploi permanent (un départ en retraite par exemple). Sauf études en parallèle, une personne de 16 à 25 ans a besoin de travailler à temps complet et pourtant les offres d'emploi à 20 heures fleurissent comme les jonquilles au printemps...

Je crains l'absence de professionnalisation de ces contrats puisqu'ils vont concerner davantage les services très opérationnels que les catégories A ou B.

C'est un dispositif intéressant mais mal utilisé. Il n'est pas trop tard pour changer les choses : si un renfort lors de la préparation budgétaire est nécessaire, pourquoi ne pas utiliser le contrat passerelle pour former un jeune diplômé en comptabilité mais inexpérimenté dans les finances publiques ? Il manque un poste d'encadrement intermédiaire au sein de votre collectivité ? L'occasion est trop belle de former un futur manager qui a déjà le potentiel requis.

30 000 contrats tremplin, moins dure sera la chute...

Excellent week-end !

ressourcesterritoriales@gmail.com